La grippe, quels impacts sur les marchés…

de | 22 août 2009

grippeCette fois on l’aura compris l’affaire est grave, le virus se répand à la vitesse grand V et le niveau 6 sera sans doute appliqué en septembre.

Alors que faire, comme toujours une gestion en bon père de famille impose la prudence et le calme.

De la même façon que les marchés valorisaient les actions au prix de la fin du monde fin 2008, ils ne prennent peut être pas suffisamment en compte aujourd’hui les impacts de la grippe sur l’économie.

Comme toujours les plus impactés seront les pays les plus pauvres, c’est aussi là où la population est la plus jeune et apparemment la plus vulnérable au virus. La croissance que l’on constate depuis le début d’année dans les pays émergents y résistera-t-elle ? Il faut donc sans doute réduire son éventuelle exposition aux marchés émergents.

Les Etats Unis et l’Europe sont mieux armés pour traverser cette pandémie, mais les impacts sur l’économie risquent d’être importants, moins de déplacements, moins de rassemblements, moins de sorties, moins de voyages. On devine aisément les secteurs qui risquent d’en souffrir, les compagnies aériennes, les loisirs et les voyages.

Mais le pire n’étant pas toujours sur, il faut attendre quelques semaines avant de prendre les décisions définitives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *