Comment se protéger d’un retour de l’inflation ?

de | 12 novembre 2009

arnaque 150Il n’y a pas tellement de doute en général sur le fait que l’inflation va revenir, c’est plutôt sur le moment où elle va le faire que l’on s’interroge.

Avant toute chose il faut rappeler que l’inflation est un phénomène normal, voire souhaitable, tant qu’elle reste dans des limites raisonnables et contrôlées. L’inflation est nécessaire, elle est provoquée par l’augmentation de la quantité de monnaie, l’augmentation des prix n’en est que la conséquence. Pour la BCE la « bonne inflation » c’est 2% et tant qu’elle reste en deçà elle ne modifie pas sa politique monétaire.

Actuellement, malgré l’augmentation de l’offre de monnaie,  il n’y a pas d’inflation. La raison en est simple,  les ménages qui le peuvent reconstituent leur épargne pour redevenir solvables et pour pouvoir payer les augmentations d’impôts qu’ils anticipent, à juste titre.

Pas d’inflation aussi du fait que les entreprises ont perdu leur « pricing power », leur capacité à imposer leur prix. Face à une demande réduite, les entreprises sont obligées de réduire leurs marges, voire de baisser leur prix.

Cette situation ne va pas durer, une fois leurs fonds propres reconstitués, ménages et entreprises vont consommer, les prix des matières premières vont repartir à la hausse et  l’inflation va revenir. En parallèle les États, pour garder la qualité de leur signature, vont réduire la quantité de monnaie en circulation, ce qui, là aussi, va avoir tendance à relancer l’inflation.

Une inflation plus forte que les 2% souhaités par Bruxelles est prévisible, comment s’en protéger ?

Les salariés et les retraités n’ont pas trop de souci à se faire, en général, salaires et retraites sont indexés sur les prix. Pour les ménages  investis en immobilier locatif, là non plus pas trop d’inquiétude les loyers sont plus ou moins indexés sur les prix.

C’est pour les rentiers que la situation risque d’être plus difficile. En ayant acheté des obligations d’Etats ou d’entreprises, ils ont prété à taux fixe et perçoivent tous les ans des coupons fixes. Plus que jamais, l’inflation c’est « l’euthanasie des rentiers » comme l’a dit Keynes.

Pour s’en protéger il faut investir dans des obligations indexées. C’est le moment, leur prix n’a pas encore intégré le retour de l’inflation, mais cela ne saurait tarder.

Alors pour plus d’infos, n’hésitez pas à consulter votre CGPI favori…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *