Tirer des revenus du photovoltaïque

de | 7 janvier 2010

La baisse des rendements des placements monétaires et obligataires amène à s’intéresser à d’autres formes de placement. L’investissement dans des panneaux photovoltaïques permet d’obtenir des revenus réguliers de l’ordre de 8%  dans une perspective de moyen, long terme.

De quoi s’agit-il ?

Vous achetez des parts dans une société qui finance, installe, entretient et vend l’électricité produite à EDF. Cette acquisition vous permet d’obtenir des revenus garantis et indexés sur la coût de la vie de 8% par an.

Caractéristiques de cet investissement :

Vous vous associez à une société qui acquiert des panneaux qu’elle installe, avec l’accord de leur propriétaire, sur des toits de bâtiments industriels ou agricoles. Ces toits se situent en général dans le Sud de la France et sont sélectionnés en raison de leur orientation et de leur pente. Les panneaux sont ensuite raccordés au réseau EDF, qui achète l’électricité produite à un tarif prédéterminé, une société assure la maintenance tout au long de l’exploitation.

Fiscalité :

Pendant la durée de votre investissement (10 ou 20 ans à votre choix), vous percevez un revenu d’environ 8% indexé tous les ans. Vous déclarerez ces revenus dans la catégorie des BIC (bénéfices industriels et commerciaux), vous pourrez ainsi, d’une part récupérer la TVA et d’autre part amortir votre investissement sur 10 ans et déduire de vos revenus BIC, 1/10 du prix d’acquisition pendant 10 ans. Vos revenus BIC ne sont donc pas fiscalisés.

Modalités de sortie :

Au terme des 10 premières années, vous pourrez soit revendre votre participation à un prix convenu et sortir de l’opération, soit continuer à percevoir des revenus dans les mêmes conditions, pendant 10 nouvelles années et au terme revendre votre participation pour un €  symbolique.

Dans un contrat de capitalisation avec une rémunération de 4% et des rachats de 8% , on calcule que le capital est consommé au terme de 13 ans. Cet investissement vous permet donc de gagner 7 ans de rentes.

Alors pour plus d’infos, n’hésitez pas à consulter votre CGPI favori…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *