La valeur des choses

de | 4 janvier 2011

A noterIl ne faut pas confondre le prix et la valeur. Quelle est la valeur (et non pas quel est le prix) de ce que j’envisage d’acheter, c’est la question que doit se poser tout investisseur, avant tout achat, quel qu’il soit.

« Elémentaire » me direz vous, pourtant réfléchissez un tant soit peu à la façon dont, par exemple, vous avez acheté votre dernière voiture. La prime à la casse n’a-telle pas été un argument développé par le vendeur, les options gratuites n’ont elles pas influencé votre choix? Si vous avez acheté (ou envisagé d’acheter) votre résidence principale, les mêmes arguments ont été sensiblement développés, la baisse des taux, les frais réduits d’agence, tous ces arguments ont influencé votre choix. La seule chose qui aurait du guider votre choix, c’est la satisfaction que vous attendez de votre acquisition, pas le prix.

Ce que vaut un bien c’est vous qui le déterminez, en comparant le prix que l’on vous indique avec le confort que la possession du bien va vous apporter. Que vous soyez en train de vous dire que 8 500/m2 c’est un peu cher pour un appartement à Paris, que ce soit pour une souscription d’un contrat d’assurance vie investi en euros qui va vous rapporter 3% pendant les 10 prochaines années, la question que vous devez vous poser est toujours la même n’y a-t-il pas mieux à faire avec votre argent ? (ou celui que va vous prêter votre banquier).

Pour déterminer la valeur d’un bien, il ne suffit pas de la comparer à sa valeur faciale passée (regardez je vous fais une remise de 15% mais par rapport à quel prix, manifestement par rapport à un prix auquel je n’ai pas trouvé d’acquéreur…), ni de la comparer à sa valeur faciale locale (regardez j’ai vendu à tel prix la même maison que celle que je vous propose d’acheter). En fait le prix, j’ai envie de dire on s’en tape un peu, ce qui est important c’est ce que cette acquisition, si vous la réalisez, va vous apporter en termes de confort actuel et futur. Et là vous commencez à vous poser les bonnes questions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *