Explications sur les contrats à annuités variables

de | 12 février 2011

Absents du paysage français jusqu’à présent, avec la baisse des fonds en euros et les inquiétudes sur la dépendance, les contrats à annuités variables arrivent en France. Il faut savoir que ces contrats représentent près des 2/3 de l’épargne retraite aux Etats Unis.

Un contrat à annuités variables est un contrat d’assurance vie dans lequel l’épargnant, en contrepartie du versement d’un capital, va recevoir une rente à vie dont il connaitra à l’avance le montant minimum. Le principe est celui d’une rente viagère sans aliénation du capital (le capital non consommé reste disponible pour le souscripteur ou ses héritiers en cas de décès).

Le contrat comporte deux périodes, une période d’accumulation (en général pendant la vie active) et une période de distribution (pendant la retraite).

Pendant la période d’accumulation, le souscripteur est certain d’une rémunération garantie minimale de son capital versé initialement. En exposant ses capitaux aux marchés dans le cadre d’une gestion profilée (prudente, équilibrée, dynamique) il va bénéficier de la meilleure performance atteinte par son placement pendant cette période d’accumulation.

Pendant la période de distribution, le souscripteur perçoit des revenus calculés sur la base d’un taux défini à l’avance, par exemple 4% s’il demande le versement des revenus à partir de 60 ans, 4,5% si c’est à partir de 65 ans. Les revenus versés proviennent donc du capital et de la rémunération de ce capital. Lorsqu’il est épuisé, la rente viagère se met en place.

Ce type de contrat a de quoi séduire, il permet de s’assurer des revenus toute sa vie durant tout en bénéficiant du cadre fiscal de l’assurance vie et tout en en profitant des hausses des marchés sans en subir les baisses.

A titre d’exemple le contrat d’AXA Lfe Europe permet jusqu’au 31 mars 2011 d’avoir, pour une adhésion simple et des revenus perçus à partir de 65 ans, un revenu garanti de 4,5% net de frais d’adhésion, hors fiscalité et avant prélèvement sociaux.

Alors pour plus d’infos, n’hésitez pas à consulter votre CGP favori…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *