Le plan d’épargne retraite populaire (PERP)

de | 6 octobre 2013

Assurance vieSi vous êtes lourdement fiscalisé sur le revenu, il peut être utile de s’intéresser au PERP. Comment me direz vous, un produit d’assurance qui m’impose de sortir en rente viagère, le seul gagnant dans l’affaire ça va être la banque…

Oui d’accord mais quand même. Il faut y regarder d’un peu plus près.

D’abord le PERP est un outil qui va permettre aux salariés d’avoir une retraite complémentaire à celles versées par les régimes de retraite obligatoire par répartition. Les capitaux versés sur un PERP vont pouvoir travailler pour vous et capitaliser leurs intérêts. Vous pourrez également choisir de les exposer ou non aux marchés financiers.

Il est à noter qu’une sortie partielle en capital à hauteur de 20% de la valeur du contrat peut être demandée au moment où vous ferez valoir vos droits à la retraite.

Mais l’avantage c’est aussi que vous allez pouvoir déduire de votre revenu global de l’année les capitaux versés sur le PERP, dans la limite de 10% de vos revenus professionnels de l’année précédente. Si, pour des revenus de 200 000€ l’année dernière, vous êtes fiscalisés disons à 40% et que vous versiez cette année 20 000€ sur votre PERP, vous allez réduire votre impôt sur le revenu de 8 000€. Les 20 000€ que vous aurez versés ne vous auront coûté que 12 000€. Si je vous dis qu’en plus cette réduction n’est pas prise dans le plafond des niches fscales, je sens que je commence à vous intéressez.

Après il me reste à vous proposer le bon PERP, mais ça c’est mon tavail de sélectionner le meilleur et de vosu accompagner pour le mettre en place.

Pour me contacter remplissez le formulaire 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *